Les personnes sans-abri en Union Européenne : la face cachée de l’Union Européenne.

Lis moi avec webReader

I. LES PERSONNES SANS-ABRI DANS L’UNION EUROPEENNE.

En Union Européenne, selon une étude de la Fondation Abbé-Pierre et de la Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abri (FEANTSA), près de 11 millions de ménages sur 220 millions n’ont pas de logement personnel. Ces  11 millions de ménages sont en état de privation sévère de logement : à la rue, hébergés chez un tiers, en centre d’hébergement, en foyer, en hôtel social.

La crise du mal-logement en Union Européenne impose une stratégie urgente et profonde, en concertation avec les associations locales, et des subventions publiques faciles à obtenir pour celles-ci, sans passer par des projets technocratiques et loins du terrain.

Sources : Le Monde : de plus en plus de personnes sans-abri en Europe 

II. EXPULSIONS LOCATIVES EN FRANCE

En France, les chiffres des expulsions montrent que l’État est incapable de mettre en place un plan d’action et une stratégie adaptés depuis des années pour solutionner des expulsions liées à une grande pauvreté.

Fin de la trêve hivernale : 15 000 expulsions par la force, en hausse de 50 % depuis 2013. En FRANCE, les expulsions locatives, interdites pendant l’hiver, reprennent à partir du 1er avril. Chaque année, plus de 155.000 procédures pour loyers impayés sont lancées.

Les gouvernements successifs doivent combattre les racines du sans-abrisme au lieu de combattre les personnes sans-abri.

Sources : Le Monde – fin de la trève hivernale : 15.000 expulsions locatives, en hausse de 50% depuis 2013.

 

Les personnes sans-abri en Union Européenne : la face cachée de l’Union Européenne. Une autre Europe. Sources : la Fondation Abbé Pierre et la FEANTSA.

Les personnes sans-abri en Union Européenne : la face cachée de l’Union Européenne. Deux personnes sans-abri à Paris, 24 décembre 2017. Stéphane de SAKUTIN / AFP.