Campagne nationale d’aide aux étudiant(e)s en situation de prostitution. Priorité sur la prévention de la violence et l’accès à la justice en FRANCE.

Lis moi avec webReader

La DIRECTIVE 2011/36/UE du PARLEMENT EUROPÉEN et du CONSEIL de l’UNION EUROPEENNE du 5 avril 2011, concernant la prévention de la traite des êtres humains et la lutte contre ce phénomène ainsi que la protection des victimes, « reconnaît que la traite des êtres humains comprend une dimension liée à l’égalité entre les sexes et que, dans de nombreux cas, les femmes et les hommes ne sont pas victimes de la traite pour les mêmes raisons. Il convient dès lors que les mesures d’assistance et d’aide soient elles aussi, s’il y a lieu, adaptées à cette dimension liée à l’égalité entre les sexes ».

Objectif : Soutenir les étudiant(s) qui n’ont pas suffisamment de ressources financières ou de ressources matérielles, qui ont recours à la prostitution pour payer leur loyer ou leurs études et qui ont besoin d’avoir accès à la justice. Créer une confiance réciproque par des repas confidentiels. Encourager le développement d’une politique de prévention, en amont, des situations de prostitution. Sensibiliser l’opinion publique à cette situation.

Lieu de l’action : Campagne Nationale. Principales villes ciblées : PARIS, NANTES (LOIRE-ATLANTIQUE), RENNES (ILLE ET VILLAINE), ANGERS (MAINE ET LOIRE).

Moyens d’actions

Novembre – Décembre 2015: après une campagne d’affichage, nous envoyons une équipe de volontaires de notre Association rencontrer des étudiant(e)s, qui nous ont contactés et qui font face à une situation de prostitution.

  • Domaine d’intervention visé par la Commission Européenne : Stratégie Europe 2020. Plateforme européenne contre la Pauvreté et l’Exclusion sociale.
  • Domaine d’intervention visé par le Parlement Européen et le Conseil de l’Union Européeenne : DIRECTIVE 2011/36/UE du PARLEMENT EUROPÉEN et du CONSEIL de l’UNION EUROPEENNE du 5 avril 2011, concernant la prévention de la traite des êtres humains et la lutte contre ce phénomène ainsi que la protection des victimes (http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX:32011L0036).
  • Domaine d’intervention visé par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union Européenne : Questions de Genre : « L’égalité constitue un aspect essentiel de la protection des droits fondamentaux. Toutefois, les inégalités entre les hommes et les femmes persistent dans la société actuelle et sont souvent aggravées par d’autres formes de discrimination, empêchant les femmes d’exercer pleinement leurs droits ».
  • Le 25 novembre 2015, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, l’Agence des droits fondamentaux de l’Union Européenne a appelé à nouveau les États membres de l’UE à se concentrer davantage sur la prévention de la violence à l’égard des femmes (http://fra.europa.eu/fr/news/2015/priorite-accrue-la-prevention-pour-lutter-contre-la-violence-legard-des-femmes).

Campagne d’affichage - Etudiantes en situation de prostitution.

Affiche A3 de sensibilisation au problème de la prostitution étudiante

Campagne d’affichage - Etudiants en situation de prostitution.

Affiche A3 de sensibilisation au problème de la prostitution étudiante