A- A A+

Actualités : le combat contre la pauvreté

Publication du 24ème Rapport de la Fondation Abbé-Pierre sur « l’état du Mal-logement en France – 2019 ».

Lis moi avec webReader

France 🇫🇷, 1er Février 2019.

▶️ L’Observatoire Européen pour la non-discrimination et les droits fondamentaux (OENDDF) était présent ce 1er février 2019 à la réunion des acteurs sociaux organisée par la Fondation Abbé Pierre pour la publication de son 24ème Rapport sur « l’état du Mal-logement en France – 2019 ».

Le thème était notamment : « Aux portes de la rue. Quand l’État abandonne les personnes sortant d’institutions », en soulignant  les cas des personnes sortant de prison, de l’hôpital psychiatrique, ou quittant l’Aide à la Protection sociale à l’Enfance (ASE), à 18 ans, devenant directement des personnes sans-abri.

▶️ 45 % de personnes sans-abri se sont retrouvées à la rue en sortant de prison, d’hôpital psychiatrique ou des dispositifs de protection de l’enfance.

▶️ 23 % de personnes sortant de prison n’ont pas de solution de logement pérenne à leur sortie, alors même que le logement est « un facteur de réinsertion et de prévention de la récidive ». 

▶️ 21 % des personnes sans-abri passés par  l’Aide à la Protection sociale à l’Enfance (ASE) se retrouvent à la rue dans l’année qui suit leur sortie de l’institution.

▶️ 2 personnes sans-abri sur 5 interrogées lors des maraudes de rue souffrent d’un handicap psychiatrique.

▶️ 4 millions de personnes souffrent de Mal-Logement.

▶️ Plus de 12 millions de personnes sont concernées par la crise du logement.

Sources Fondation Abbé Pierre. 24ème Rapport sur  » l’état du Mal-logement en France – 2019 ».

 

L’exclusion numérique porte atteinte à des droits fondamentaux, tels que l’accès à des minimas sociaux, l’accès à un logement et l’accès à la justice.

Lis moi avec webReader

▶️ Dématérialisation des démarches administratives : en France, le Défenseur des Droits alerte sur les inégalités d’accès aux services publics.

L’exclusion numérique porte atteinte à des droits fondamentaux, tels que l’accès à des minimas sociaux, l’accès à un logement et l’accès à la justice.

▶️ Des publics fragiles sont concernés : personnes sans-abri ou en situation de précarité, personnes migrantes, personnes handicapées, personnes détenues, personnes majeures protégées, ainsi que des personnes sans ordinateur, ou sans connexion internet, ou sans scanner.

Sources : Dématérialisation des démarches administratives : en France, le Défenseur des Droits alerte sur les inégalités d’accès aux services publics.

FRANCE. Le douloureux parcours des femmes enceintes sans-abri. Un bébé, pas de toit.

Lis moi avec webReader

1/ Le douloureux parcours des femmes enceintes sans-abri.

▶️ « Le 115 pour berceau ? ». Par cette question, la fondation Abbé-Pierre alerte les pouvoirs publics et dénonce, dans son 21ème Rapport consacré au mal-logement en France, la situation de nombreuses femmes enceintes et précaires en France. 

▶️ « Nous regrettons l’absence de suivi en amont de la grossesse et un manque de logements adaptés à la sortie de la maternité», résume Manuel Domergue, directeur des études à la fondation Abbé-Pierre. 

▶️ En France, 40% des personnes sans-domicile (en situation d’hébergement, en abri de fortune, à l’hôtel, etc.) sont des femmes, parmi lesquelles 5% sont totalement sans-abri.

=> Sources : Le douloureux parcours des femmes enceintes à la rue.

2/ Les Maternités en France sont confrontées « de plus en plus régulièrement à des cas de mères en situation de précarité qui accouchent et n’ont aucun lieu d’hébergement à la sortie de la maternité », alertent les Hôpitaux de Paris.  

▶️ Sur 12 Maternités, 11 Maternités sont situées en Ile-de-France.

▶️ En Ile-de-France, au moins 2.400 femmes se sont retrouvées dans cette situation en 2017. Un chiffre en hausse par rapport aux années précédentes (2.000 en 2016) et ce ne sont que des estimations partielles, souligne l’Agence Régionale de Santé. 

▶️ Les mères de ces enfants et ces enfant nés ont besoin de logements adaptés en urgence pour leur santé physique, mentale et psychologique.

=> Sources : Un bébé ? Pas de toit. Les femmes enceintes à la rue.

NICE, FRANCE. Accompagnement des personnes sans-abri.

Lis moi avec webReader

Objectif : Accompagner les personnes sans-abri à NICE, FRANCE.

Lieu de l’action: NICE (Alpes-Maritimes), FRANCE.

Moyens mis en oeuvre : 

Décembre 2018 : Une équipe mobile de l’OENDDF a effectué des maraudes de rues à NICE auprès des personnes sans-abri pendant la période des fêtes de Noël, notamment la veille de Noël et le jour de Noël, pour leur apporter des repas festifs, du réconfort, le rappel du droit au RSA et des propositions pour sortir de la rue.

Création de lien social et de relations de confiance avec les personnes sans-abri.

+ de nouvelles ? Suivez notre O.I.N.G sur les réseaux sociaux 

 

Une équipe mobile de l’OENDDF effectue des maraudes de rue à NICE, pour accompagner les personnes sans-abri.

Une équipe mobile de l’OENDDF effectue des maraudes de rue à NICE, pour accompagner les personnes sans-abri.

Une équipe mobile de l’OENDDF effectue des maraudes de rue à NICE, pour accompagner les personnes sans-abri.

Nantes. Missions de terrain auprès des familles roumaines.

Lis moi avec webReader

Objectif : Favoriser l’intégration d’enfants Roms et Roumains, vivant dans des difficultés matérielles et morales extrêmes. Encourager les distributions de cartables d’Ecole primaire et soutenir les droits des enfants, issus de communautés en situation de discrimination, notamment leur droit à l’éducation.

Lieu de l’action : Région de NANTES (44), FRANCE.

Moyens d’actions –  septembre à décembre 2018 : notre Association a envoyé une équipe de bénévoles en vue de distributions gratuites de cartables d’Ecole, de fournitures scolaires, de jouets et de chocolats fourrés pralinés, à des familles avec des enfants Roms et Roumains, vivant dans des conditions de grande précarité (caravanes, terrain boueux, pluie battante) dans la région de NANTES

Pour mieux comprendre l’intégration des minorités ethniques : « Les Roms font partie intégrante de la civilisation européenne depuis plus d’un millénaire. Avec une population estimée à 10 à 12 millions en Europe, dont 6 millions environ dans l’Union européenne, les Roms représentent aujourd’hui la première minorité ethnique en Europe ».  (Agence des droits fondamentaux de l’Union Européenne)

+ de nouvelles ? Notre O.I.N.G. est présente sur les réseaux sociaux :

 

Missions de terrains auprès des familles roumaines.

France. Migrants vivant dans la rue : la situation à Paris, Calais, Grande-Synthe, Ouistreham.

Lis moi avec webReader

▶️ En France, les personnes migrantes sont entre 800 et 1 200 à Paris et Saint-Denis, environ 500 à Calais (Pas-de-Calais), environ 400 à Grande-Synthe (Nord), 200 à Ouistreham (Calvados), et plusieurs dizaines sont éparpillées le long du littoral de la Manche.

▶️ Des milliers de personnes migrantes dorment chaque nuit dans la rue.

▶️ Loger au mieux les personnes migrantes de la rue, dont beaucoup sont des mineurs, donc des adolescents, les aider à surmonter les traumatismes endurés et résoudre les multiples facteurs de migration de l’Afrique vers l’Union Européenne est tout un combat.

Sources : « Personnes migrantes vivant dans la rue, en France ». 

Rouen. Des casiers jaunes à bagages avec une clé sont mis à la disposition des personnes sans-abri qui peuvent y ranger leurs sacs et leurs papiers.

Lis moi avec webReader

▶️ A Rouen (FRANCE), des casiers jaunes à bagages avec une clé sont mis à la disposition des personnes sans-abri qui peuvent y ranger leurs sacs et leurs papiers.

▶️ Ces casiers sont répartis dans six lieux de la ville, qui font l’objet d’une vidéosurveillance. Chaque compartiment individuel fermera évidemment à clé et sera attribué à une seule personne pour une durée de six mois renouvelable, en échange d’un contrat moral, invitant notamment la personne sans-abri à tout mettre en œuvre pour sortir de sa situation. Cette idée, déjà bien implantée au Portugal, fait des émules, puisque Bordeaux, Reims et Caen envisagent déjà d’imiter la capitale normande.

▶️ Cette excellente initiative ne doit pas nous faire oublier que seule une solution de relogement, avec un contrat de bail signé et une clé, permet une réinsertion sociale et professionnelle durable des personnes sans-abri.

Sources : http://LeParisien.fr/Rouen-installe-des-casiers-a-bagages-pour-aider-les-personnes-sans-abri

Conseil de l’Europe. L’article 31 de la Charte Sociale Européenne dispose que toute personne a le droit à un logement.

Lis moi avec webReader

CONSEIL DE L’EUROPE, STRASBOURG, FRANCE. 

▶️ « Article 31 – Droit au logement

En vue d’assurer l’exercice effectif du droit au logement, les Parties s’engagent à prendre des mesures destinées :

  • à favoriser l’accès au logement d’un niveau suffisant;
  • à prévenir et à réduire l’état de sans-abri en vue de son élimination progressive;
  • à rendre le coût du logement accessible aux personnes qui ne disposent pas de ressources suffisantes ».

▶️ Pour célébrer la Journée internationale pour l’éradication de la pauvreté, le 17 octobre 2018, la Conférence des OING du Conseil de l’Europe a organisé une session de travail autour de l’article 31 de la Charte sociale européenne qui stipule que toute personne a droit à un logement. Le non-respect du droit au logement a des conséquences graves sur la santé des personnes concernées, sur leur accès au marché de l’emploi, à la scolarisation, à la protection, à l’intimité, à l’autonomie, tout simplement à une vie digne. L’article 31 est donc une pierre angulaire dont le respect garantit les droits fondamentaux tels qu’énoncés dans la Charte Sociale Européenne.

▶️ L’Observatoire Européen de la Non-Discrimination et des Droits Fondamentaux a participé lors de cette journée à l’élaboration de recommandations en vue de la mise en oeuvre de l’article 31 de la Charte sociale Européenne, suite aux décisions et aux conclusions adoptées récemment par le Comité Européen des Droits sociaux.

▶️Le non-respect du droit au logement viole cet article. Considérant le nombre restreint d’Etats membres du Conseil de l’Europe ayant accepté l’article 31 (14 actuellement), d’autres articles de la Charte sociale offrent une protection équivalente du droit au logement tel que l’article 16 qui porte sur le droit de la famille à une protection sociale juridique et économique ou l’article 11 relatif au droit à la protection de la santé. En outre, des cas de jurisprudence nationale condamnant des « marchands de sommeil » (des propriétaires qui louent des logements insalubres) ont été discutés ainsi que des arrêts récents de la Cour européenne des droits de l’homme.

▶️ La Charte Sociale Européenne est un Traité du Conseil de l’Europe qui garantit les droits sociaux et économiques fondamentaux, qui est le pendant de la Convention européenne des droits de l’homme, qui se réfère aux droits civils et politiques. Elle garantit un large éventail de droits de l’homme de tous les jours liés à l’emploi, au logement, à la santé, à l’éducation, à la protection sociale et aux services sociaux.

Sources : Charte Sociale Européenne

 

Charte Sociale Européenne

La Pauvreté est une violation des Droits Fondamentaux.

Lis moi avec webReader

1/ La Charte Européenne des Droits Fondamentaux expose les droits basiques qui doivent être respectés par l’Union Européenne et par ses États Membres dans le cadre de la mise en œuvre du droit de l’Union Européenne.

La Charte Européenne des Droits Fondamentaux est un instrument juridiquement contraignant qui a été élaboré pour reconnaître explicitement et pour mettre en évidence le rôle joué par les Droits Fondamentaux dans l’ordre juridique de l’Union.

Le Parlement Européen s’est notamment attaché à codifier ces droits dans un document ayant force juridique. En 1994, il a élaboré un catalogue des Droits Fondamentaux garantis par l’Union Européenne. Il a accordé une importance essentielle à l’élaboration de la charte en en faisant «une de ses priorités de nature constitutionnelle» et en précisant ses exigences, notamment:

  • la Charte Européenne doit être dotée pleinement d’un caractère juridique contraignant en étant incorporée au traité de l’Union Européenne («une Charte […] qui ne constituerait qu’une déclaration non contraignante et […] se bornerait à énumérer des droits existants décevrait les attentes légitimes des citoyens»); le Parlement Européen a donc demandé que la Charte soit incorporée au Traité de Nice et au nouveau Traité Constitutionnel;
  • l’indivisibilité des Droits Fondamentaux doit être reconnue, en étendant le champ d’application de la charte à toutes les institutions, organes et politiques de l’Union, y compris celles relevant des deuxième et troisième piliers dans le cadre des compétences et fonctions qui lui ont été dévolues par les traités.

Le Parlement Européen a régulièrement demandé que l’Union Européenne adhère à la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), soulignant que cette adhésion ne ferait aucunement double emploi avec la Charte, laquelle a désormais force juridique obligatoire. Il a en outre appelé de ses vœux à plusieurs reprises l’établissement de l’Agence des Droits Fondamentaux de l’Union européenne.

Dans deux résolutions de 2014, le Parlement Européen a également préconisé la création d’un «mécanisme de Copenhague», qui constituerait un outil plus efficace pour assurer que les États membres respectent pleinement les valeurs fondamentales de l’Union ainsi que les exigences liées à la démocratie et à l’état de droit.

Le 25 octobre 2016, le Parlement a adopté une résolution contenant des recommandations à la Commission sur la création d’un mécanisme de l’Union Européenne pour la démocratie, l’Etat de droit et les Droits Fondamentaux.

2/ Le travail doit permettre d’avoir un plein accès à ses Droits Fondamentaux.

Toute situation de pauvreté, malgré un travail à temps plein comme exposé dans cet article ci-dessous, est une violation des Droits Fondamentaux.

Les Associations en charge d’aider les personnes en situation de précarité, sans subventions publiques, ont une lourde charge.

La Pauvreté, par l’absence d’accès au logement, l’absence d’accès à la santé, l’absence d’accès à un travail ou à une formation professionnelle, est toujours une violation en elle-même des Droits Fondamentaux.

Sources  – « Les travailleurs pauvres, ces invisibles » www.lemonde.fr

Sources – La Charte des Droits Fondamentaux La Charte des Droits Fondamentaux

Nantes. Accès des enfants Roms et Roumains à l’Education.

Lis moi avec webReader

Objectif : Favoriser l’intégration d’enfants Roms et Roumains, vivant dans des difficultés matérielles et morales extrêmes. Encourager les distributions de cartables d’Ecole primaire et soutenir les droits des enfants, issus de communautés en situation de discrimination, notamment leur droit à l’éducation.

Lieu de l’action : Région de NANTES (44), FRANCE.

Moyens d’actions : 

Septembre 2018 : notre Association a envoyé une équipe de bénévoles en vue de distributions gratuites de cartables d’Ecole à des enfants Roms et Roumains, vivant dans des conditions de grande précarité dans la région de NANTES (SAINT-HERBLAIN, FRANCE). 

Pour mieux comprendre l’intégration des minorités ethniques : « Les Roms font partie intégrante de la civilisation européenne depuis plus d’un millénaire. Avec une population estimée à 10 à 12 millions en Europe, dont 6 millions environ dans l’Union européenne, les Roms représentent aujourd’hui la première minorité ethnique en Europe ».  (Agence des droits fondamentaux de l’Union Européenne)

+ de nouvelles ? Notre O.I.N.G. est présente sur les réseaux sociaux :

#romsetroumains #solidarité #sansabri #aidealimentaire #logementsocial

 

Distribution de cartables d’Ecole primaire.

Distribution de cartables d’Ecole primaire.