Traitement des crimes de haine contre les personnes LGBTIQ – Formation pour une réponse policière professionnelle.

Lis moi avec webReader

Traitement des crimes de haine contre les personnes LGBTIQ – Formation pour une réponse policière professionnelle.

Le Manuel du Conseil de l’Europe et le texte de présentation sont en anglais.

Notamment, le cinquième Module aide les participants à comprendre le travail des Organisations de la Société Civile (OSCs) et indique comment la Police peut mieux travailler avec elles pour améliorer les réponses aux victimes LGBTQI. 

***************************************************************************************************************************

■ The police are at the frontline of the criminal justice system and the first point of contact for many victims of hate crime. Without the essential skills to identify and investigate hate crimes against LGBTIQ persons, the police cannot ensure justice and protection for victims, gain the confidence of communities or contribute to the fair and transparent application of national hate crime laws.

The Council of Europe has long worked to raise awareness of targeted violence including racist, religious, gender based, homophobic and transphobic crime. Key Council of Europe resolutions and recommendations by the Committee of Ministers, as well as the Parliamentary Assembly, recognise the speci c harm and impact of discrimination and crimes against LGBTIQ persons, as well as the importance of supporting victims, cooperat- ing with civil society and training law enforcement and other criminal justice practitioners. Case law of the European Court of Human Rights is unequivocal about the importance of ‘unmasking’ hate motivation and homophobic motivation and warns of the consequences of failing to do so: “prejudice-motivated crimes would unavoidably be treated on an equal footing with ordinary cases without such overtones, and the resultant indi erence would be tantamount to o cial acquiescence to or even connivance with hate crimes.”

■ This manual is designed for police trainers, investigators, managers, hate crime o cers and frontline police o cers working in countries across the Council of Europe region. Its purpose is to provide assistance, information and the appropriate tools for conducting trainings on hate crime against LGBTIQ persons. It builds on Council of Europe standards, especially on the European Convention on Human Rights and the relevant case law from the European Court of Human Rights, as well as other international human rights standards and already existing training materials for law enforcement o cials.

■ This manual is based on a human rights approach and informed by expert input. Above all it is victim and community-focused, in recognition that their con dence in law enforcement and cooperation is key to the success of investigations of these crimes.

■ Police training is only one element in a comprehensive approach to tackling hate crime. Police recording systems should allow all aspects of hate crime against LGBTIQ persons to be recorded, and good investigative practice should be supported by o cial protocols and guidelines. As a key partner of the police, the prosecution service should also undergo training so that successful and fair hate crime prosecutions can be prepared and brought. Finally, political leadership that recognises the specic harm caused by hate crimes against LGBTIQ persons and that commits itself to resourcing the full implementation of this training must also be in place.

■ This manual builds on the standards of the Council of Europe on combating hate crime and discrimination, as well as on the work and expertise of the Sexual Orientation and Gender Identity Unit in assisting member states with the implementation of e ective policies, legislation and practical measures to identify, investigate and prosecute hate crime against LGBTIQ persons and protecting the victims of such crimes.

◊ Manual of the Council of Europe – Policing Hate Crime against LGBTIQ persons : Training for a Professionnel Police Réponse

***************************************************************************************************************************

Le Haut-Commissariat des Nations-Unies aux droits humains a rendu publique ce mercredi une Charte mondiale pour soutenir le monde de l’entreprise dans la lutte contre la discrimination à l’égard des personnes LGBTI en milieu professionnel.

Lis moi avec webReader

27 Septembre 2017 : Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a rendu publique ce mercredi une Charte mondiale pour soutenir le monde de l’entreprise dans la lutte contre la discrimination à l’égard des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI) en milieu professionnel.

1/ Les faits : Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein, a appelé le secteur privé à jouer son rôle dans la promotion de l’inclusion des personnes LGBTI en milieu professionnel.

« Le changement exige la participation active de toutes les pans de la société – y compris, surtout, du monde de l’entreprise », a-t-il déclaré.

« Les décisions des entreprises, que ce soit en matière de ressources humaines, d’investissement, d’approvisionnement, et même de marketing, peuvent avoir un impact réel, parfois profond, sur les droits de l’homme », a-t-il poursuivi.

2/ Notre expérience : en encourageant l’inclusion des personnes LGBTI en milieu professionnel, nous combattons ensemble le risque de pauvreté en raison du risque de discrimination et de licenciements injustifiés, ainsi que ses conséquences dramatiques, comme le fait que des personnes LGBTI peuvent se précariser ou devenir sans-abri.

Sources : storyF.asp

 

Charte mondiale pour soutenir le monde de l‘entreprise dans la lutte contre la discrimination à l’égard des personnes LGBTI en milieu professionnel.

Actions de logement de personnes sans-abri dans des appartements du parc locatif immobilier privé, NANTES – FRANCE.

Lis moi avec webReader

Objectif : Favoriser l’intégration de personnes sans-abri dans des appartements du parc locatif immobilier privé et promouvoir leur intégration sociale. 

Lieu de l’action : CENTRE VILLE de NANTES (Rue de Budapest), FRANCE.

Moyens d’action :

Février-Juillet 2016 : Déplacement et intervention d’une de nos équipes de bénévoles, de notre Association, en vue de trouver des hébergements d’urgence, pour des personnes sans-abri, dans des chambres d’hôtel acceptant les personnes sans-abri sans revenu professionnel et avec leur chien.

Action de relogement spécifique d’une personne sans-abri, Steve, âgé de 35 ans, et de sa chienne « Star », dans un appartement du parc locatif immobilier privé de NANTES, FRANCE, et équipement de cet appartement avec des appareils et des accessoires de cuisines neufs, un canapé clic-clac, un réfrigérateur neuf et des petits meubles meublants.

Courte durée de l’action de relogement de cette personne sans-abri par notre équipe spécialisée : seulement 15 jours !

Expertise approfondie de notre Association dans le domaine du relogement des personnes sans-abri.

Domaine d’intervention visé par la Commission Européenne : Stratégie Europe 2020. Plateforme européenne contre la Pauvreté et l’Exclusion sociale.

Gaëtan explique comment reloger les personnes sans-abri.

Gaëtan explique comment reloger les personne sans-abri

Le contact et la confiance avec Steve ont été établis par l‘achat d’une paire de chaussures neuves

STEVE contact par l'achat d'une paire de chaussures fun

Apprivoiser et gérer le chien de Steve est un signe de confiance.

Didier garde la chienne de Steve

Apprivoiser et gérer le chien de Steve est un signe de confiance.

Des os en peau de buffle pour la chienne de Steve

Apprivoiser et gérer le chien de Steve est un signe de confiance.

La chienne de Steve

Apprivoiser et gérer le chien de Steve est un signe de confiance.

Tumtum garde la chienne de Steve

A l‘hôtel, Steve, sa chienne et Tumtum, membre de l’Association.

STEVE en hébergement d'urgence

A l’hôtel, Steve et sa chienne sont en sécurité.

Steve et sa chienne à l'Hôtel

Action de relogement réussie !

Action relogement Steve achevée - Cour

Action de relogement réussie !

Appartement de Steve - Intérieur

Action de relogement réussie !

Hall d'immeuble Zara - croquettes pour chien

Personnes sans-abri confrontées à la discrimination en raison de préjugés sur leur orientation sexuelle.

Lis moi avec webReader

Objectif : Aider de jeunes adultes sans-abri, confrontés à la discrimination fondée sur des préjugés, de fausses idées et de l’intolérance en raison de leur orientation sexuelle.

Lieu de l’action : RENNES (35, BRETAGNE), FRANCE.

Moyens d’actions : 

Janvier 2016 : Soutien des actions de l’Association « Le Refuge » à RENNES (BRETAGNE, FRANCE), par la mise en oeuvre d’un hébergement d’urgence d’un jeune adulte sans-abri, rejeté par ses parents en raison de la révélation de son orientation sexuelle.

En savoir plus Association « Le Refuge« 

  • Article 21 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne : « Non-discrimination : 1. Est interdite, toute discrimination fondée notamment sur le sexe, la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales, les caractéristiques génétiques, la langue, la religion ou les convictions, les opinions politiques ou toute autre opinion, l’appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance, un handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle ».
 

LOGO LE REFUGE